Etats-Unis: plusieurs morts dans une fusillade à Aurora, près de Chicago

Etats-Unis: plusieurs morts dans une fusillade à Aurora, près de Chicago

0
Aurora (Illinois). La police sécurise la zone où une fusillade meurtrière a éclaté, ce 15 février 2019. Scott Olson/Getty Images/AFP

Au moins cinq personnes (six selon le « Chicago Tribune ») ont été tuées et plusieurs autres blessées par un tireur qui a fait irruption dans les locaux d’une entreprise. Cela s’est passé à Aurora dans la banlieue de Chicago ce vendredi soir.

 

Soudainement, dans l’après-midi, toutes les chaînes d’information américaines ont diffusé les mêmes images : des dizaines de voitures de police concentrées autour du lieu d’une fusillade en cours. Cela arrive régulièrement. Cette fois, la scène se déroulait dans un vaste entrepôt à Aurora, dans la banlieue de Chicago.

Un homme de 45 ans a fait irruption dans les locaux et a tiré sans apparemment viser quiconque en particulier. Des officiers de police ont tenté de s’interposer, ils ont été blessés. Le tireur, dont on ignore encore les motivations, est finalement décédé à l’issue de sa confrontation avec les forces de l’ordre, et les chaînes de télévision ont repris le cours de leur programmation.

« C’est une honte, les fusillades de masse sont devenues monnaie courante dans ce pays », a déploré le maire de cette ville de 200 000 habitants. La veille de ce nouveau massacre à l’arme à feu, la cheffe de la majorité démocrate avait interpellé le président américain : « l’urgence nationale ce n’est pas la situation à la frontière », a déclaré Nancy Pelosi, « c’est l’épidémie de violence armée qui sévit aux Etats-Unis ».

Cette fusillade intervient un an et un jour après la fusillade de Parkland, en Floride qui avait fait 17 morts.

 

 

Source : RFI

Réveil d’Afrique Info

Facebook Comments

Leave a Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Lire Aussi

Centrafrique : onze groupes armés demandent la démission du Premier ministre

Onze des quatorze groupes armés signataires de l’accord