Neuf Egyptiens exécutés pour le meurtre d’un magistrat

Neuf Egyptiens exécutés pour le meurtre d’un magistrat

0
Le siège de la cour de cassation en Egypte (photo d'illustration)

Au total, quinze personnes avaient été condamnées dans cette affaire.

Pour les six autres, la peine de mort avait été commuée en prison à perpétuité.

Amnesty International a dénoncé mardi, l’utilisation croissante par le gouvernement de la peine de mort.

Hicham Barakat a été tué dans l’explosion d’une voiture piégée au passage de son convoi au Caire en 2015. Il était le plus haut magistrat du parquet égyptien.

L’attaque n’avait pas été revendiquée mais la police avait par la suite annoncé avoir arrêté des membres des Frères musulmans, une organisation classée « terroriste » par le gouvernement.

Hichem Barakat avait ordonné, de son vivant, le déferrement devant des tribunaux de milliers de membres présumés des Frères musulmans et de sympathisants de l’ancien président élu Mohamed Morsi, destitué par l’armée en 2013.

Quinze condamnations à la peine capitale ont été appliquées au cours des trois dernières semaines en Egypte.

 

 

 

Source : BBC Afrique

Réveil d’Afrique Info

Facebook Comments

Leave a Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Lire Aussi

Centrafrique : onze groupes armés demandent la démission du Premier ministre

Onze des quatorze groupes armés signataires de l’accord